En France, ma belle-mère est vaccinée. Sam Sool n’a donc plus d’excuse pour éviter sa grand-mère. Mais à Singapour, quand et comment serons-nous vaccinés ?

La campagne de vaccination de Singapour contre le COVID-19 a démarré fin décembre. Le vaccin y est proposé gratuitement à tous les résidents. Après les catégories à risque et les plus de 70 ans; depuis le 25 mars, c’est aux plus de 45 ans de se faire vacciner.

Nous avons rencontré Claire qui a reçu une première injection la semaine dernière. Nous constatons qu’elle s’est fait vacciner sur la base d’une inscription volontaire faite avant l’appel de sa classe d’âge…

Claire, comment as-tu fait pour te faire vacciner ?

Je me suis inscrite fin janvier via ce lien internet (vaccine.gov.Sg). L’inscription est simplement une manifestation d’intérêt et nécessite un numéro de téléphone singapourien ainsi qu’un numéro de Pass ou autre carte d’identité locale. Je décline mon identité et ma date de naissance. Et le MOH (Minister of Health) m’informe que je ne suis pas prioritaire et qu’on me contactera quand ce sera mon tour.

Trois semaines plus tard, je reçois une notification par SMS m’invitant à prendre rendez-vous sous 30 jours. Ça tintinnabulait dans le salon car mes copines ont reçu leur SMS au même moment que moi. Nous avons toutes plus de 60 ans. Je connais des copines plus jeunes (les pauvres) qui n’ont toujours pas été conviées. Quant à mon cher époux, il s’est préinscrit après moi et a reçu ,lui aussi, son invitation exactement trois semaines après son inscription.

D’autres amis ont été invités par courrier sans s’être inscrits. Vous pouvez aussi vous inscrire auprès du community center de votre quartier.

En utilisant le lien et le code secret reçu par SMS, je me suis connectée sur le site de prise de rendez-vous.

To be or not to be allergique

Avant de prendre le rendez-vous il faut remplir un questionnaire de santé qui cherche à détecter les personnes allergiques ayant un risque de faire un choc anaphylactique. Attention, en le remplissant, si vous vous déclarez allergique, vous ne pourrez pas vous inscrire. À vous de voir si vous éternuez en rentrant dans la maison de votre belle-mère (décidément) ou si vous vous baladez avec un Epipen et risquez l’œdème de Quincke à chaque rencontre moléculaire. Le mieux c’est d’en parler avant à votre médecin. Je signe le questionnaire sur l’honneur.

Le choix du rendez-vous

J’ai eu le choix entre une dizaine d’adresses dans Singapour et plein de créneaux horaires disponibles dès le lendemain. Comme pour les réservations d’avion (soupir), on prend date immédiatement pour (le retour) la deuxième injection.

J’ai préféré m’inscrire pour le mardi suivant 13h. Trop forte ! mes copines ont attendu 3 heures le samedi matin et moi en moins d’une heure c’était plié.

Après le choix du rendez-vous, je suis priée (au cas où j’ai envie de me la jouer Chippendale ou ministre français de la Santé) de venir en pull ou T-shirt facile à relever sur le bras. J’ai également accès au descriptif du vaccin qui me sera administré. Pour moi ce sera Pfizer.

Raconte-nous comment s’est passé le jour J

On est dans l’efficacité singapourienne. La veille, je reçois un reminder. Et le jour J, me voici parfaitement à l’heure au centre de vaccination de Tanjong Pagar.

Le centre de vaccination est dans le grand hall du Community Center de Tanjong Pagar. On le voit sur la vidéo explicative du Minister of Health (MOH). Il est interdit de prendre des photos lors de la vaccination.

Le lieu est très grand et assez impressionnant avec beaucoup de chaises pour les aspirants au vaccin, une douzaines de bureaux d’enregistrement (registration stations) et une douzaine de boxes pour l’injection. C’était quasi vide à ma venue (trop forte).

Je suis prise en main immédiatement.

Un employé me reçoit au bureau d’enregistrement, vérifie mes papiers et me donne un autocollant pour l’infirmière. Une autre personne m’accompagne alors jusqu’à une chaise c’est un vrai travail d’équipe!

Ensuite, j’ai eu l’impression qu’on attendait qu’il y ait plusieurs personnes à vacciner avant que l’infirmière m’appelle. Mais ça n’a pas été long.

La vaccination se fait dans un des boxes. L’infirmière vérifie une fois de plus mon identité, colle mon autocollant. Et hop, la piqûre est faite ! Je suis alors dirigée vers la zone d’attente (observation zone) où j’attends 30 mn face à une vidéo vantant les mérites de la vaccination en quatre langues. Me voici confortée dans mon choix et prête à inciter tout le monde à venir. Au bout de 30 minutes d’observation, n’ayant eu aucun effet secondaire immédiat, je reçois mon certificat de première injection tamponné à rapporter dans 3 semaines pour le deuxième round.

Carte de première injection
Carte de première injection du vaccin Pfizer

As-tu eu des effets secondaires ?

J’ai eu mal au bras en fin d’après-midi et me suis sentie fatiguée. J’ai pris un Doliprane et me suis reposée. Dès le lendemain tout allait bien.

Valérie Mahieddine – mars 2021

Laisser un commentaire

Votre commentaire s'il vous plait!
Merci d'indiquer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.