Noël et le 31 sont derrière nous. Place au Nouvel an chinois? Patience! On fête d’abord Pongal avec la communauté Tamoule de Little India. Suivez le guide…

Une fête en lien avec le calendrier solaire Tamul

Pongal célèbre l’entrée dans le mois Thai (de mi-janvier à mi-février), particulièrement propice aux récoltes : premières moissons, première récolte de riz. Les festivités de Pongal débutent cette année le 14 janvier pour s’achever le 17.
Ces 4 jours sont l’occasion de célébrer la nature, de rendre grâce aux éléments, et de resserrer les liens avec famille et amis.

Si cette fête est particulièrement célébrée dans le monde agricole, elle l’est aussi à Singapour.
La communauté Tamoule s’en saisit. Little India vibre de couleurs et d’odeurs.

Que veut dire Pongal?

Pongal vient du Tamul Pongu qui veut dire « déborder ». Car à l’occasion de la fête, on prépare un feu sur lequel on dispose un pot en argile plein de riz, de lait et d’épices. Le tout est porté à ébullition jusqu’à débordement, signe d’une année prospère ! ET le proverbe anglais « Don’t cry over spilt milk » prend tout son sens. Laissez déborder et souriez….

Pourvu que ça déborde!

Les festivités de Pongal, du 14 au 17 janvier 2024

Jour 1, Bhogi Pongal 

On commence les célébrations avec le culte d’Indra, Dieu de la pluie. Ce jour-là, on s’active pour une maison toute proprette.
Décidément, ce mois-ci, on ne va pas lâcher le balai, puisque Chinese New Year nous impose aussi un grand ménage de printemps.
Hop ! On met au rebut nos vieilleries pour signer un nouveau départ avec du neuf. (Bon, on pense quand même un peu au reuse).

Jour 2, Surya Pongal

C’est au tour du Dieu du soleil – Surya – d’être honoré. On dessine de jolis motifs géométriques sur le sol, à l’entrée des maisons, à base de farine de riz et de poudre de couleur. On les appelle Kolam. (l’équivalent des Rangolis évoqués pour Deepavali)

Chaque famille prépare pour Surya le fameux pot de riz, avec lait, cardamone, noix de cajoux, raisins secs. Tout le monde se rassemble autour du feu. Et lorsque le lait déborde, on crie « Pongalo Pongal ! » (que le riz déborde !) C’est le vœu de prospérité pour l’année à venir.  A voir ici dans une famille de Singapour.

Jour 3, Mattu Pongal

On célèbre le bétail et bien sûr les vaches! Pour tous les services rendus, le lait et le travail au champ. En Inde, les vaches sont lustrées, leurs cornes sont peintes et on les fait défiler.

Oh, la vache! Qu’elle est belle…


À Singapour, vous ne verrez rien de tout ça… À moins que vous soyez un peu vaches. Et prêts à vous orner de perles, de cloches et de guirlandes de fleurs, comme le veut la tradition.
J’épargne Sam Sool, il révise son bac blanc et puis il est déjà buffle selon l’horoscope chinois.

Jour 4, Kannum Pongal

Le dernier jour est consacré au renforcement des liens… Les plus jeunes viennent chercher la bénédiction des plus âgés. Les frères et sœurs prient les uns pour les autres. Les patrons offrent à leurs employés des cadeaux. C’est aussi le jour idéal pour initier de nouvelles relations. Il est même propice aux demandes en mariage.

Comment découvrir Pongal à Singapour

Une balade dans Little India

Bien sûr, c’est à Little India que ça se passe. Des guirlandes « spécial Pongal » ornent la longue rue de Serangoon. Leurs motifs – bêtes à cornes, pots de terre et couleurs – rappellent l’esprit de la fête. Les marchands ont sorti la quincaillerie pour cuisiner le plat de rigueur…Partout des pots en terre et en métal aussi.

Les vaches volantes sur Serangoon Road…

Une balade qui sera aussi l’occasion de découvrir la dernière œuvre du célèbre muraliste Didier Jaba dont les travaux occupent déjà quelques murs de Singapour. Merci à Ariane pour l’info !

Mural de Didier Jaba – Photo d’Ariane Nabarro

Des ateliers à l’Indian Heritage Centre

L’Indian Heritage Centre (entrée gratuite les 6-7 et 13-14 janvier) propose de nombreuses activités, certaines gratuites, d’autres payantes. Cette année, vous pourrez fabriquer votre propre Karagam (récipient d’eau surmonté de fleurs savamment nouées que portent les prêtres et les danseurs sur la tête), vous initier à l’art du Tanjore. Sont aussi proposés des ateliers cuisine, un tour dans les fermes de Kranji, une balade Pongal dans Little India, des spectacles de danse. Pour découvrir en détail les activités et s’inscrire, c’est ici.

Et maintenant on fonce à Little India, pour saisir un peu de cette fête, mais sans débordements… Nous sommes à Singapour!

4 Commentaires

  1. Merci Marie Odile et aux différents auteurs, pour cette newsletter qui nous apporte chaque samedi matin la joie et fraicheur du weekend en plus de ces utiles informations.

Laisser un commentaire

Votre commentaire s'il vous plait!
Merci d'indiquer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.