Les cheveux à Singapour, c’est un post tous les deux jours sur Singapour nanas. C’est un appel de détresse à 11h du soir pour cheveux virés kaki après une pool party! C’est des mèches brûlées à l’ammoniaque (very pretty lah), des dégradés option caniche et des brushings à 200 SGD qui durent 10 minutes…Le consulat envisage une cellule psychologique.

Singapour Live à la rescousse!

Le climat n’aide pas!

Principe de Singapour: « Tout cheveu plongé dans l’atmosphère de Singapour reçoit de celle ci, une poussée exercée du bas vers le haut et égale en intensité au poids du volume d’humidité déplacé« …Traduction : l’humidité fait exploser le volume de nos cheveux à Singapour.

Plus que la chaleur, l’ennemi c’est l’humidité!

Celle-ci a aussi d’autres effets démoniaques tels que la transpiration qui signe la perte de nos sels minéraux et la macération du cuir chevelu laissant libre champs aux bactéries, mycoses et eczéma!

La chute de cheveux.

À défaut de feuilles mortes, vous, c’est les cheveux, que vous ramassez à la pelle? Selon nos sources, c’est le problème numéro 1 des cheveux des expats à Singapour.

Les raisons? Un mix entre le stress dû à l’expatriation, l’eau chlorée des piscines, le chlore (encore lui) de l’eau de la douche, l’absence de minéraux de l’eau du robinet à Singapour et … l’humidité. De plus on arrive à Singapour toute jeunette pour quelques mois et puis… on y fait des bébés et nos hormones font des caprices. Ensuite les années filent, nos cheveux blanchissent…et… adieu nos chevelures de sirènes et toisons viriles.

Alors, on fait quoi ?

D’abord on ne laisse pas la chute s’installer. En tous cas pas plus de 3 mois. Après 3 mois, le cycle de repousse du cheveux aura été touché.

Essayez les méthodes douces pour commencer. Installez un filtre anti-chlore sur votre pommeau de douche (voir Sonaki ou sur Amazon), buvez de l’eau minérale, de l’eau de coco fraîche, adoptez le complément alimentaire Biotine à la vitamine B8 ou un complément au zinc, changez de shampoing pour un produit anti-chute…Vérifiez votre taux de fer…Demandez conseil à votre coiffeur dans un premier temps…Et surtout consultez un médecin si ça ne s’améliore pas rapidement!

La mousse et le volume:

Non pas la mousse de votre cappucino! Celle qui transforme vos cheveux lisses et brillants (ou vos boucles parfaites) en zone interdite à mi chemin entre la choucroute et la paille à Singapour. Bref le frisottis indestructible!

Là, plusieurs solutions s’offrent à vous :

Vous ne lâchez rien

Fer à lisser tous les matins. Jouable si vous passez la journée au bureau dans la clim. Le bon conseil pour le fer à lisser: achetez impérativement un fer avec un thermostat et ne JAMAIS dépasser 210 degrés (plutôt 180 en usage quotidien). Au-delà, vos cheveux crament! Attention, toujours avec un soin protecteur thermique comme le ciment thermique de Kerastase.

Autre technique : le shampoing sec en alternance avec un brushing. Utile aussi pour celles dont le cheveu graisse très vite.

Indispensable : the bon shampoing et conditionner. Si possible achetez-les chez un coiffeur (pas dans un mall qui hors de tout contrôle pourrait vous vendre du liquide vaisselle made in China emballé L’Oreol- oui ça mousse bien mais ça irrite aussi). En grande surface, privilégiez les produits sans silicone. Le silicone agirait comme une gaine de plastique qui étouffe les cheveux et le cuir chevelu et amplifierait les effets de l’humidité. Regardez du coté de Que Choisir pour vous aider.

Vous assumez avec élégance

Embrassez votre nouvel état capillaire et assumez. Pour le faire avec raffinement, envisagez d’attacher votre chevelure avec une jolie barrette. On a un faible pour les bijoux de cheveux d’ElnaDesign. Elle sera présente à Boutique Fair.

Barette-bijou ElnaDesign : c’est chic.

Avec de jolies boucles, rejoignez le groupe Facebook appelé Curly girls fort de 250000 participantes dans le monde! Sa branche singapourienne regroupe 750 participantes dans « Lion City curly girl ». Il y est beaucoup question de conditionner, gel et mousses coiffantes.

Parce que vous le valez bien

lévrier avec de beaux poils lisses

Vous, ce que vous voulez c’est des beaux cheveux brillants souples qui bougent élégamment et sont faciles à coiffer (j’en vois qui rigole).

Vous pouvez essayer le lissage à la kératine. Il y a plusieurs sortes de lissage. Ceux qui vont vous faire le cheveux plat comme un soufflé raté et ceux qui vont vous donner des cheveux souples qui bougent élégamment…etc…..Pas facile de savoir à l’avance. Cela dépendra de l’expérience du coiffeur.

Demander la composition du produit utilisé pour le lissage et fuyez les composants contenant du formol (ou formaldehyde : substance classée cancérigène). Sachez qu’un lissage commence par l’application d’un produit suivi d’un rinçage et par un lissage au fer à lisser. Comptez environ 3 heures au salon de coiffure puis ensuite quelques jours sans piscine, chouchou ou serre-tête si vous voulez un bon résultat. Ensuite si c’est bien fait, c’est formidable. Vous êtes tranquilles pendant 3 mois. Le prix est élevé. J’oubliais, on utilise ensuite un shampoing sans sulfate sous peine d’annulation du lissage…

Oh! Les jolis cheveux en plastique!

Les enfants

La chaleur et l’humidité favorisent le développement des bactéries sur la peau, les mycoses et réactions type eczéma. Il est donc très important de ne pas attacher des cheveux mouillés (c’est valable pour les adultes aussi). Aussi, l’eau des piscines est fortement chlorée donc surtout ne vous contentez pas de rincer les cheveux des enfants. LAVEZ-les avec un shampoing doux. Et les poux? En prévention, une goutte d’huile de lavande mélangée au shampoing une fois par semaine devrait aider.

Les coiffeurs

C’est un fait : les cheveux asiatiques sont différents des nôtres. Les coiffeurs d’ici n’ont donc ni l’habitude de nos chevelure ni les mêmes critères esthétiques que nous. Privilégiez le bouche à oreille.

Sachez tout de même qu’il n’y a ni diplôme ni licence exigé pour devenir coiffeur à Singapour. Cet article du Straits Times à ce sujet est tout à fait édifiant.

Tout espoir n’est pas perdu…À Bangkok, un couple de coiffeurs français Mary et Alain sont en train de monter une école de coiffure. Très expérimentés, leur salon-spa haut de gamme est situé à l’hotel Siam. Ils y coiffent aussi pour des shootings et des événements. Ils recherchent des sponsors pour pouvoir attribuer des bourses aux futurs étudiants. On pourrait envisager un crowdfunding, non?

Le saviez-vous? En France, un coiffeur doit faire deux ans d’études et apprentissage pour être coiffeur et encore deux ans de Brevet Professionnel Produits chimiques pour ouvrir son salon. Parce que nous le valons bien!

Le salon que nous aimons : Sophie Lebeau. Et ceux dont nous avons entendu du bien : the Parlour, Blonde Boudoir, Expat studio.

Si vous avez vécu le cheveux kaki après une pool party…racontez-nous comment vous-vous en êtes sortis! Un verre avec un membre de l’équipe est offert à celle ou celui qui a la solution!

Valérie Mahieddine

Merci à Sophie Lebeau (WhatsApp : 9723 2653 – Facebook : Light Me Up by Sophie Lebeau), Natascha d’Elna Design et Mary Garcia de Malain Agency à Bangkok.

Laisser un commentaire

Votre commentaire s'il vous plait!
Merci d'indiquer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.