Les inconditionnels de sport automobile attendent avec impatience le Grand Prix de Singapour. Et moi, je ne comprends toujours pas pourquoi on se passionne pour des voitures qui tournent en rond et qui font du bruit. Mais j’ai décidé de me faire violence et de m’intéresser de plus près à cette discipline. Sam Sool est fan et décrypte pour nous!

Drive to survive

Comme bon nombre de ses copains, Sam est embarqué par Drive to survive, une série Netflix, esprit téléréalité, où on apprend à connaître les grands champions du moment et les coulisses de la vroum vroum.

Sam est calé, Sam peut m’éclairer. Sam est sympa, il a accepté que je regarde avec lui le grand prix d’Italie le 3 septembre dernier. Il a quitté ses airpods (première victoire), a partagé l’écran avec sa daronne (deuxième victoire) et lui a même parlé (troisième victoire). J’ai eu quelques réponses à mes questions. Certes, avec des limites. Je n’ai pas tout compris car Sam s’est un peu emballé sur les sujets techniques.  Je n’ai pas tout entendu car Sam marmonne plus qu’il ne parle…Mais j’en ai tiré quelques punchlines qui vous permettront de faire semblant de comprendre la F1. Et de remettre habilement un peu d’ordre dans la vie de Sam.

Verstappen , bientôt champion du monde à Singapour

Ce jeune pilote néerlandais qui défend les couleurs de l’écurie autrichienne Redbull est un vrai prodige. Il fait la course en tête avec 145 points d’avance sur Perez, deuxième du classement.
A l’issue du grand prix du Japon qui se court juste après celui de Singapour, Verstappen pourrait être sacré champion du monde alors que six courses seront encore à l’agenda. Eh, Sam, tu vois, on n’est pas obligé d’attendre le bac pour performer…Y’en a qui sont champions avant la dernière compèt!

LIRE AUSSI : CE WEEK-END C’EST LA COURSE

Le grand prix des constructeurs, ce sera pour l’écurie Redbull

Le championnat de formule 1 consacre aussi le meilleur des constructeurs. Car chaque marque engage deux pilotes dans la course dont les points cumulés permettent d’établir le classement des constructeurs. Bien sûr, l’écurie du champion du monde est souvent celle qui remporte le prix constructeur mais ce n’est pas systématique. Métaphore pour mettre un peu d’ambiance dans la famille : tu vois Sam, ta sœur Agathe est dans la tête de classe et comme ta daronne aimerait gagner le prix constructeur, ce serait bien que tu ne plombes pas la moyenne de la fratrie.

Non mais il pleut là, il faudrait équiper en Wet

Si vous regardez le championnat, vous verrez vite que la gomme cristallise tous les enjeux…rouler sur pneus Hard (à flancs blancs), Medium (à flancs jaunes), ou Soft ( à flancs rouges), c’est la question à laquelle doivent répondre les équipes techniques. Tout dépend du circuit et de la météo. Les écuries ajustent leur stratégie au fil de la course et les pilotes font des arrêts au paddock en conséquence…À Singapour, il faudra aussi prévoir le train de pneus W (comme wet). Tu vois Sam, moi je me fiche complètement de la nature de la gomme, je veux juste que tu la mettes.

L’équipe Redbull à Singapour…il y a fort longtemps!

Plus de 3 secondes au stand…Ils fabriquent les pneus ou quoi?

Autre point crucial de la course, l’arrêt au stand pour le changement de pneus. Il s’agit d’aligner les planètes : précision du pilote au freinage, réactivité et synchronisation de l’équipe, réengagement dans la course. Verstappen a une équipe de choc, Redbull s’illustre avec des arrêts de moins de trois secondes et exceptionnellement de moins de deux secondes…En revanche j’ai vu Ferrari se ridiculiser, dépassant largement les trois secondes. Pas le bon pneu, un technicien à l’ouest, un pistolet qui traine et qui finit en miettes après le redémarrage du pilote. ET voilà aucune rigueur, encore un type qui n’a jamais rangé sa chambre. Tu vois un peu les conséquences Sam. Ce pistolet, il a une place, c’est comme ton livre de maths.

Si vous voulez aller plus loin pour frimer, intéressez-vous à la safety car, à la DRS (drag reduction system), contestez les arbitrages de la FIA (fédération internationale de l’automobile)! Moi, je m’en vais approfondir le sujet derrière l’écran…Je suis en pole position pour regarder Drive to survive.

Marie-Odile Genès

Laisser un commentaire

Votre commentaire s'il vous plait!
Merci d'indiquer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.