Samantha Law et Sam Sool sont déterminés : ils veulent être avocats.
Leurs modèles : Harvey Specter et Annalise Keating. Le fait que ces personnages soient imaginaires n’a aucune importance. Le nom du cabinet est choisi c’est Law & Sool -grave!
Or, le droit exercé dans les séries est le Common Law. Basé sur la jurisprudence il diffère du droit civiliste fondé sur des règles, que pratiquent la plupart des pays d’Europe dont la France. Idéalement, des études préparant aux deux systèmes couvriraient une bonne partie du globe. De plus, si nos étudiants pouvaient conserver leur bilinguisme ce serait top. Samantha et Sam sont aujourd’hui en Terminale, nous nous sommes donc penchés sur les études de droit post-bac permettant d’étudier dans les deux systèmes.

 

Les-systèmes-juridiques-dans-le-monde
Les systèmes juridiques dans le monde-source Wikipedia


A la recherche d’un double diplôme:

A priori c’est assez simple : cherchons une licence double Common Law + Droit Civil.
En réalité, on en trouve assez peu. D’abord parce que ce sont des études exigeantes qui demandent d’assimiler beaucoup d’informations et il n’est pas facile d’étudier les deux systèmes en parallèle rapidement. Ensuite, les études de droit débouchent sur des diplômes professionnels propres à chaque pays. Donc, une double licence donne accès aux préparations des examens professionnels du barreau (c’est à dire avocat en France ou sollicitor/barrister au Royaume Uni) et Sam et Samantha devront choisir dans quel pays le passer.

Il faudra donc déterminer si nos deux Sam veulent une formation en common law pour intervenir dans des transactions internationales par exemple. Ou bien une véritable option de passer le barreau. Pour rendre les choses encore plus complexes, des passerelles existent lorsqu’on est avocat en France pour exercer au Royaume Uni, Irlande ou dans d’autres pays de common law. La profession de juriste d’entreprise en revanche n’y est pas facilement reconnue sans être avocat.
Pour conforter nos deux Sam dans leur orientation : l’université de Paris Nanterre nous explique «  il existe une forte demande, de la part des cabinets d’avocats et des services juridiques d’entreprises, de juristes parlant couramment anglais et connaissant le droit de la famille du droit anglais (common law) et le droit français. »

businessman-carry-a-brief-case

Étudier au Royaume Uni et en Irlande :

Il peut être intéressant d’étudier au Royaume Uni et en Irlande en dehors de toute volonté d’y exercer le métier d’avocat. La maîtrise de l’anglais tant écrit qu’oral est un véritable atout permettant de se diriger ensuite vers des masters variés ou rejoindre l’université ou les grandes écoles en France. De plus notons que le LLB (Legum Baccalaureaus ou Bachelor of law) britannique ouvre les portes des examens du barreau de certains pays du Commonwealth dont Singapour et le Canada.

Pour étudier dans les deux systèmes, Il existe des LLB en quatre ans : Law with French Law à UCL, Kings College, Exeter, Essex, University College Dublin etc… Certains débouchent sur de véritables doubles diplômes : LLB d’une part et licence voire M1 français d’autre part.
Les admissions sont centralisées sur UCAS le système d’admission UK. En complément, certaines universités exigent le LNAT (Law National Admission Test) que l’on peut préparer et passer à Singapour. Pour information,  notez que le Ministry of Law de Singapour a réduit à 11 la liste des universités anglaises dont le diplôme permet de passer le barreau à Singapour (liste en fin de l’article). N’oublions pas tout de même les incertitudes liées au Brexit et rappelons que l’Ecosse suit un système juridique mixte.

Étudier en Amérique du Nord

Aux Etats-Unis, le droit n’est étudié qu’au niveau Master. Typiquement, après un Bachelor obtenu dans un autre domaine, les étudiants se lancent dans un JD (Juris Doctor) en trois ans puis passent l’examen du barreau. Les étudiants étrangers peuvent être admis en LLM (Master of Law) mais ce dernier ne donne pas automatiquement accès à l’examen du barreau soumis aux règles de chaque état. L’université de Columbia propose des doubles diplômes JD et M1 avec La Sorbonne et Sciences Po.

supreme-court

Au Canada, les étudiants étrangers doivent justifier de 2 à 3 ans d’études post bac pour accéder aux études de droit. Le système juridique est un mélange de droit civil et de common law au Québec. Les deux systèmes sont donc enseignés en parallèle en fonction des Etats.

Etudier en France

Parcoursup le labyrinthe

Le site Parcoursup donne 185 réponses à la question « formation droit-droit étranger » et la plupart d’entre elles n’en sont pas.
Singabuzz a donc passé au crible les formations proposées pour trouver les diplômes formant au Common Law.

Post bac, on distingue deux grands types de formation : les doubles-diplômes et les diplômes avec mention internationale ou « parcours » international. Très souvent, les doubles diplômes sont accessibles au niveau maitrise, l’année de M2 se déroulant alors à l’étranger. Sam et Samantha pourraient donc postuler à une licence de droit dans un premier temps pour ensuite obtenir un double diplôme.
Certaines universités proposent des D.U. (diplômes d’Universités) « droit anglo-saxon ou « LLM common law » -attention ces D.U ne sont pas délivrés par l’état ni par une université étrangère, ce sont des spécialisations dont la valeur repose sur la renommée de chaque faculté.

Force est de constater qu’il y a peu de places disponibles pour des double diplômes, les admissions sont souvent hors Parcoursup et très sélectives. Il est difficile de toutes les recenser ici. Voici donc les formations qui ont retenu notre attention, sans prétention d’exhaustivité.

Université Paris-Nanterre :

Double diplôme Master1 de Nanterre et LLB d’Essex (15 places) pour un parcours en 4 ans dont 2 à l’université d’Essex.
Licence en 3 ans mention Droit français-Droits étrangers parcours Droit Français-Common Law à Nanterre (140 étudiants).
La licence intègre des formations en droit US en deuxième et troisième année. L’université propose également des parcours franco-allemand-espagnol-italien et russe. C’est un diplôme reconnu qui débouche sur d’excellents masters.  Le programme de Common Law est complet et validé par un diplôme reconnu par l’état. La procédure d’admission via Parcoursup inclut un test à Nanterre puis un oral pour le double diplôme.

Université Capitole 1 Toulouse : European School of law


La European School of Law (ESL)
ambitionne de former des juristes pour l’Europe dès l’entrée à l’université. Elle est basée dans l’université Capitole 1 de Toulouse.
Elle propose une myriade de double-diplômes franco-britanniques avec des périodes d’études en Angleterre, Irlande ou Pays de Galles. A noter, également des accords identiques avec l’Espagne, la Russie, l’Italie ou l’Allemagne avec une année dans des facultés étrangères. Le nombre de place est très limité et la sélection se fait via Parcoursup pour chaque programme sur dossier et entretien.

Université Paris Orsay: Grande école du droit

Parcours Droit et D.U. « Etudes Juridiques Comparatives et Internationales » à Sceaux
C’est un double diplôme de niveau M1 et LLM en 4 ans dont une dernière année à l’étranger. La sélection est faite sur dossier via Parcoursup et entretien. (30 places).

Université de Strasbourg

Hors parcoursup : Double diplôme LLB et M1 en quatre ans avec l’université de Leicester.

Université Panthéon Assas

Pour info, l’inscription en licence de droit (simple) a attiré plus de 20000 (vingt mille) demandes en 2017 pour environ 1000 places. Cette année, les dossiers ne donneront pas lieu à un tirage au sort, on peut en déduire que la compétition sera intense.

Accessible directement après le bac mais hors Parcoursup :
  • Double diplôme en 4 ans avec University College Dublin. Les inscriptions sont réservées aux bacheliers mention Bien.
  • Double diplôme M1 en 4 ans avec UCL (University College London), admission très sélective via UCAS
  • En 5 ans diplôme de juriste européen trilingue Master en Droit Mention Droit Comparé- 3 ans à Paris puis 1 an à Berlin et 1 an à Londres, Amsterdam ou Rome. Les inscriptions sont réservées aux bacheliers mention Très Bien ou des étudiants de classe prépa en réorientation.
Après ou pendant la licence :
  • nombreux échanges Erasmus et dans le monde entier en L3 et M1 pour un semestre ou une année.
  • doubles diplômes M1 avec des universités américaines et britanniques.

L’université a eu la bonne idée de récapituler les différents parcours internationaux proposés:  la https://www.u-paris2.fr/sites/default/files/action-internationale/tableau_destinations_droit_2018-2019_0.pdf. Il ressort de ce tableau qu’il y a peu de places.

businessman-carry-a-brief-case

Université Panthéon Sorbonne

En 2017 l’inscription en licence de droit (simple) a attiré également plus de 20000 (vingt mille) demandes  pour 640 places. Cette année, les dossiers ne donneront pas lieu à un tirage au sort, on peut en déduire qu’ici aussi la compétition sera intense.

Les formations internationales interviennent plutôt après une licence ou après deux ans d’étude. Très sélectives, elles sont réservées aux meilleurs dossiers.

Accessible directement après le bac mais hors Parcoursup :
  • Triple diplôme M2 juriste européen France-UK-Allemagne
  • collège de droit  de Panthéon Sorbonne qui sélectionne sur concours après le bac les titulaires d’un baccalauréat avec mention.
  • double diplôme M1 en 4 ans avec Kings College à Londres (20 places -admission très sélective via UCAS (University and College application services) et frais de scolarité UK pendant 2 ans.
Accessible après une licence :
  • double diplôme LLM Queen Mary London et DU Sorbonne.
  • après la L2 (licence deuxième année) : formation de common law en deux ans à Paris (DULA: diplôme d’université langues appliquée-common law)

Faculté Catholique de Lille

Licence européenne de droit enseignée à 50% en anglais sur le campus de Lille ou de Paris. Cette licence présente les différents systèmes de droit en Europe y compris le common law.

Diplômes mention Droit international

D’autres universités offrent des programmes de droit « parcours international »ou droit et langues. Pensez à regarder en détail si la formation prévoit une initiation au Common Law  ou plutôt un approfondissement en langue ou en civilisation.

Sciences Po Paris

L’Ecole de Droit de Sciences Po recrute directement au niveau Master essentiellement des étudiants issus de Sciences Po mais aussi d’autres profils avec ou sans diplôme de droit préalable. Elle propose de nombreux accords d’échange avec des universités aux États-Unis ou en Angleterre ainsi que des doubles diplômes.

En Europe

Nous laissons à Samantha et Sam le soin d’étudier les programmes offerts dans les différentes universités de droit en Europe. Certaines enseignent en anglais et proposent des doubles diplômes. L’université de Maastricht a attiré notre attention avec un programme enseigné en anglais délivrant un LLB en Droit Européen (300 places).

Pour info

Liste des universités britanniques donnant accès au barreau à Singapour:
University of Birmingham; University of Bristol; University of Cambridge; University of Durham; King’s College, London, University of London; London School of Economics and Political Science, University of London; Queen Mary and Westfield College, University of London; University College, University of London; University of Nottingham; University of Oxford; and University of Warwick.

Les diplômes professionnels : exercer en tant qu’avocat :

En France, à l’issue de la licence, il faut étudier encore un an et obtenir le M1 afin de pouvoir préparer en un an l’examen très sélectif de l’école de formation du barreau. Les 18 mois d’études et stages mènent alors au CAPA (Certificat d’aptitude à la profession d’avocat) qui permet enfin l’exercice de la profession d’avocat. La majeure partie des étudiants complète un M2 avant de s’engager dans cette voie. Les juristes d’entreprise ne passent pas le barreau.
En Angleterre, le diplôme obtenu après 3 ans d’étude est un LLB (legum baccalaureatus). Sachez qu’un autre Bachelor peut être converti en LLB à l’issue d’une année de conversion course. Le LLB donne accès aux formations professionnelles LPC pour devenir sollicitor (avocat conseil) ou LBTC pour les « barrister » (avocat qui plaide). Ensuite, il faudra trouver une firme pour financer ces formations très onéreuses et faire ensuite deux années de stage avant de pouvoir exercer.

Valérie Mahieddine

Laisser un commentaire

Votre commentaire s'il vous plait!
Merci d'indiquer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.