Covid-19 – Tous pour un!

Pas besoin de faire un tableau, la situation est tout sauf facile. Les nouvelles sont alarmantes et pèsent sur notre quotidien. Pourtant à Singapour, la vie continue presque sans changement malgré la pandémie. Car la ville-état a pris des mesures précoces : avec à la fois des appels à la solidarité mais aussi des sanctions sévères pour toutes violations. Le Premier ministre dans son premier appel télévisé a clairement spécifié que : « Chacun a sa tâche dans cette crise, et nous ne laissons personne derrière nous. C’est le Singapour uni! »

Source Instagram : bokifide

Covid-19 – Unis contre le virus

Être unis, c’est être responsables. Adopter les « gestes barrières » comme se laver régulièrement les mains et respecter la « distanciation sociale« . C’est simple et cela permet de se protéger et les autres. Se mettre en auto-quarantaine aux premiers symptômes, même si l’on se sent bien. Être sur ses gardes, mais ne pas paniquer.

Covid-19 – Être digitalement responsable

Soyez sur vos gardes, et surtout ne rendez pas les autres fous… Alors que les gouvernements et les professionnels de la santé font tout leur possible pour contenir la pandémie, ils doivent simultanément luter contre un autre fléau: l’explosion de demi-vérités et fake news sur les réseaux sociaux. Les discussions au ton alarmiste dans les différents groupes sociaux n’aident personnes. Sachez aussi qu’à Singapour le gouvernement ne badine pas avec ce genre de délit. Les administrateurs bénévoles de ces différents groupes passent probablement des heures à désactiver certains commentaires.

Pour vous informer, consultez les sites officiels:

Covid-19 – Comment être solidaire ?

«Il n’y a pas un geste, même le plus anodin, qui ne change l’ordre du monde. » La phrase du film de Laurent Firode « Le battement d’ailes du papillon » est plus vraie que jamais. Les singapouriens toujours prêts à soutenir des actions communautaires le savent bien. Dès le debut de l’épidémie, ils ont répondu présent.

Aider à Singapour : SG UNITED

Pour canaliser l’entre-aide sociale souvent spontanée et éviter tout abus ou « fake » le gouvernement a lancé le site: SG United. Le site permet de faire des dons en argent ou temps à différentes organisations à but non lucratif. Par exemple, les fonds récoltés par Sayang Sayang fund sont utilisés pour des bons de transport pour le personnel médical de Singapour aux premières lignes dans la lutte contre le virus.

SG United Site d'entraide du gouvernement de Singapour

Covid-19 – Aider les plus faibles

Les associations caritatives ont encore plus besoin en cette période de dons en nature et de bénévoles pour venir en aide aux plus touchés par le code orange: les personnes âgées et familles à faible revenu. L’impact des achats de panique à eu un effet négatifs sur les dons de nourriture et le virus sur la disponibilités des bénévoles.

C’est pourquoi le site SG united mets aussi les associations en contact avec des bénévoles prêt à faire don leur temps. Mais ce n’est pas le seul site d’entraide!

Covid-19 – Aider ses voisins en SHN et plus.

Pas toujours besoin d’un site internet pour s’entraider. Mon condo a son propre groupe Whatsapp et les offres d’entraides spontanées se sont mises en place tout naturellement pour aider ceux affectés par la SHN (Stay at Home Notice). Pensez aux WhatsApp de quartier. Et téléphonez à vos amis et connaissances, ils ont peut-être besoin d’aide sans que vous ne le sachiez.

Si vous êtes isolés, utilisez les groupes FaceBook Singapour Nanas, Singapore Expat Wives, Francophones de l’ouest de Singapour, Singafrog, ….Serangoon Lah ainsi que la page de Singapour Live pour demander de l’aide ou en proposer.

Pensons aux femmes qui viennent ou vont accoucher et ne peuvent pas recevoir l’aide de leur famille coincée en France.

Pensons à ceux qui ont besoin de médicaments et ne peuvent aller les chercher car les médecins (hôpitaux) ne veulent pas d’interaction avec les gens qui ont voyagé pendant les 15 derniers jours. (message personnel :merci Lulu)

Demande d’aide sur Singapour nanas

À Yishun une initiative a installé des réfrigérateurs communautaires pour permettre à la fois de stocker les dons de nourriture et aux locataires à faible revenu de ce HDB de s’approvisionner.

Aider les français coincés à l’étranger : Attention!

À Singapour, avant d’accueillir quelqu’un chez soi, vérifiez bien :

  • que vous vous conformez aux directives du gouvernement de Singapour
  • que vous avez obtenu l’accord de votre propriétaire et de votre employeur
  • l’identité de cette personne et qu’elle n’est pas en contravention avec les règles de Singapour
  • pour toutes ces raisons, l’utilisation du site SOS UN TOIT est déconseillée à Singapour.

Ce site est une initiative du ministère français de l’Europe et des affaires étrangères et permet de proposer ou demander un hébergement. Ce service d’entraide gratuit a pour objectif de mettre en contact des Français basés à l’étranger, pouvant héberger durant quelques jours des Français bloqués loin de chez eux en raison de la crise sanitaire, et en attente d’un retour vers la France.

Covid-19 – Valeurs

D’après l’historien Frank M. Snowden: les épidémies sont comme un miroir de l’humanité. Ce miroir reflète entre autre les valeurs morales et les relations que les personnes entretiennent les unes envers les autres.

Prendre le temps de montrer sa reconnaissance, dire merci. Des milliers de scouts de Singapour parmi eux les scouts francophones ont écrit des cartes d’encouragement au personnel medical. Les cartes et lettres ont été remises lors d’une petite cérémonie à l’hôpital général de Singapour (SGH) le 1er Mars 2020 en présence de la présidente Madame Halimah Yacob. Le slogan scout « toujours prêt » plus pertinent que jamais dans la gestion l’épidémie par la cité état.

Halimah Yacob et les scouts francophones de Singapour

Depuis la fermeture de la frontière, certains travailleurs frontaliers malaisiens ont fait le choix de rester à Singapour. Ils sont loin de leur famille et tous n’ont pas trouvé de quoi de se loger malgré les efforts du gouvernement. Petit à petit la solidarité s’organise mais à défaut de chambre, pensez à leur sourire et dire bonjour.

Peut être ce virus nous permettra-t-il de réaliser, que ce qui affecte une personne n’importe où dans le monde, peut affecter tout le monde partout… Et au risque, cher lecteur, que vous me preniez pour une naive fleur bleu, peut-être en ce temps de vie sociale ralentie, ce virus nous donne-t-il l’opportunité de revisiter nos valeurs et réaliser que prendre soin de la santé et bien-être des personnes les plus vulnérables équivaut à prendre soin de la santé de nous tous… Et la prochaine fois quand la situation se présente, demandez « how can I help »!

Caroline Carfantan

Valérie Mahieddine

Nous saluons la gestion exemplaire de l’épidémie par le gouvernement de Singapour : lire l’article du Monde du 18 mars 2020 et du Business Insider.

3 Commentaires

  1. L’article de Caroline Carfanfan est extraordinairement complet et au mieux de ce qui peut etre ecrit et fait dans la situation… Je pense qu’elle merite aussi un tres grand « Merci » pour ses recherches et les precieuses informations dont elle nous fait beneficier… Dans tous les cas, moi je lui transmets un grand et sincere Merci! <3

  2. Bel article d’information mais aussi empreint de beaucoup d’humanité et qui est un rayon de soleil dans la pénombre du moment. Bravo

Laisser un commentaire

Votre commentaire s'il vous plait!
Merci d'indiquer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.