Oui, ça y est. Elle a décollé, elle devrait atterrir. Les turbulences du monde ne vont pas l’empêcher d’arriver, les compagnies savent très bien slalomer. Au mieux, elle aura une heure de retard. Le temps d’un petit café avec une bonne copine qui vous donnera toutes ses recettes pour bien vivre 10 jours avec Belle-Maman. Auxquelles vous pourrez ajouter les tips de SG Live qui milite pour la paix des familles. Je vous sens rassurée tout à coup, presqu’envie de courir à Changi faire une bise à Mamie ? Allez, quelques expériences à partager avec votre bientôt… meilleure amie.

Une visite guidée avec Ariane…pour les bases

L’histoire de Singapour, nous l’avons racontée déjà mille fois à nos parents, nos petits neveux, nos copains de passage… Mais Ariane Nabarro fait ça mieux que nous ! D’abord parce que l’île n’a aucun secret pour elle et ensuite parce qu’elle s’adapte merveilleusement à son public. Comptez sur elle pour conter avec énergie et moult anecdotes les débuts de la ville du Lion à Belle-Maman… Qui boira ses paroles et peut-être même son premier Kopi car Ariane associe souvent à ses visites une expérience gastronomique.

Pour la contacter : WhatsApp +65 96772578 ou singapoursurseine@gmail.com

Ariane Nabarro, le guide suprême

Une session culture avec Friends of Museum

Histoire de flatter son côté intello! Conviez-la un lundi matin à l’amphithéâtre du musée de l’Asian Civilisations Museum, pour suivre une heure de conférence, gratuite et en anglais, concoctée par un spécialiste de la région. Religion, philo, culture, histoire, art… les sujets changent toutes les semaines. Et comme c’est labellisé « FOM », vous êtes assuré que l’intervenant sera une pointure, la discussion passionnante et le public multiculturel. Idéal pour immerger Belle-Maman dans le bain singapourien et lui faire rencontrer ses pairs locales.
« Monday morning lectures » lundi à 11h à ACM, consulter l’agenda pour connaître le sujet de la semaine. Toutes les infos ici.
Existe aussi en version conversation moins formelle.« Friday with friends » Vendredi à 19h. Attention non régulier. Toutes les infos ici.

Avec les Peranakans, au musée et à table

Emmenez Belle-Maman au musée Peranakan pour qu’elle y découvre cette culture propre à la région. Au rez-de-chaussée, une galerie pour bien comprendre les origines de ce groupe ethnique et dans les étages des collections qui permettent de mesurer combien ces gens là savaient vivre: meubles marquetés, bijoux ciselés, chaussons perlés, vêtements brodés… Belle-Maman va adorer.
Et pour rester dans le thème, enchainez avec un déjeuner au True Blue, un restaurant peranakan à 2 pas du musée. Dans un décor ad hoc, savourez le Rendang Sapi (bœuf au curry et lait de coco) ou mieux le poulet à la Buha Keluak, cette fameuse noix au goût de tapenade…Dont vous vous assurerez qu’elle est bien cuite, car, crue, elle est toxique ! Si Belle-Maman a survécu à la Buha Keluak, achevez-la avec un dessert au Durian!

La salle du True blue…comme chez les Peranakans

Une balade insolite

Non, vous ne voulez pas pousser Belle-Maman dans la tombe , ni même lui donner un avant goût du repos éternel. Plutôt lui faire découvrir le très beau cimetière chinois de Bukit Brown dont on vous parlait récemment à l’occasion de Qingming. Empruntez l’allée goudronnée puis les petits chemins qui en partent, sans oublier de semer quelques cailloux car on s’y perd parfois… Mais quelle balade! Vous pouvez aussi opter pour le cimetière japonais plein de charmes et plus petit (vous n’y perdrez ni votre chemin, ni votre belle-mère), un must see.

Cimetière japonais

Une dégustation du traditionnel Pu-erh tea, dans les règles

Vous allez emmener Belle-maman à Chinatown. Faites donc un stop à la boutique East Inspirations. D’abord parce qu’elle est pleine de trésors (des antiquités récentes ou du neuf…) mais aussi parce que les propriétaires y proposent, au milieu des porcelaines chinoises et des cages à oiseaux, une présentation du fameux thé fermenté suivie d’une dégustation dans les règles de l’art… Un très bon moment avec des gens délicieux, qui vous livreront tous les secrets des thés bleus, noirs, blancs. Possible en walk-in mais mieux de réserver! Toutes les infos ici.
Si vous préférez marcher dans les pas de feu Queen Elizabeth, préférez Tea Chapter, la plus vieille maison de thé de Singapour, qui propose aussi des workshops… Mais c’est moins familial. Toutes les infos ici.

Passez à la boutique !

Un jardin sinon rien

Surprenez Belle-Maman. Emmenez-la dans les jardins de la tour Capitaspring. D’abord au 17e étage pour visiter la Green Oasis, puis au 52e étage où vous emprunterez la rampe qui mène au Sky Garden : un jardin dans le ciel avec vue sur Chinatown d’un coté, Tanjong Pagar de l’autre, puis le MBS et au loin la mer! Bien regarder les jours et les heures d’ouverture. Il est préférable de réserver son slot (en walk in, payant : 10SGD avec une boisson). Toutes les infos ici. Vous pouvez aussi faire un stop à l’Arden Rooftop Bar dont on vous parlait ici.

Garden with a view…

ET si Belle-Maman a le vertige, préférez Le Botanic Garden, un grand classique mais un incontournable. Surtout qu’il s’y donnera très  prochainement sur la scène de la Shaw fondation deux concerts gratuits, l’un à l’occasion de l’ouverture du festival Voilah ! le 28 avril et l’autre, comme chaque année, à l’occasion de la fête des mères le 12 mai !
Profitez-en pour faire un tour à l’Orchid Garden. Plantée au milieu du Botanic, c’est la plus grand collection d’orchidées au monde. Belle-Maman n’y sera pas indifférente… Elle a chaud, elle est épuisée ? Réhydratez-la au restaurant l’Halia (dont on vous parlait ici) à côté de l’Orchid Garden avec un très bon cocktail à base de plantes…

Un foot massage, c’est le pied

Après un tour à Little India puis à Kampong Gelam où Belle-Maman s’est fait plaisir chez Dilip Textiles – elle adore le linge de table -, elle en a plein les bottes… Il serait temps qu’elle les troque contre des claquettes ! Bref, il faut soulager ses pieds et les vôtres… qu’elle vous casse si peu, pourtant.
Rien de mieux qu’un foot massage, un vrai au milieu des locaux… Alors go to Fu Lu Shou Complex dans le très animé quartier de Bugis pour un massage chez Wan Lin Healthcare, installé depuis plus de 20 ans. Inutile de réserver. Toutes les infos ici.
Une pause de 40 minutes pour un massage tonique et ça repart! Arpentez Waterloo Street, la rue de la chance, tout à coté du Fu lu Shou complex. Et surtout entrez dans le Kwan Im Thong Hood Cho Temple au 178… Ce temple bouddhiste est l’un des plus vivants de Singapour. Les mikados et les haricots volent, dépaysement assuré !

Un afternoon tea comme au temps des anglais

Belle-Maman fantasme la vie au temps des colonies ? Emmenez-la pour le traditionnel afternoon tea (ou high tea) des British dans un des grands hôtels de Singapour. Celui du Raffles n’a plus la côte, préférez celui du Capitol Kempinsky qui propose un tea pairing (on en parlait ici) ! Servi entre 14h et 18h et à réserver.
Sur le plateau, outre les petits fours salés et sucrés, vous aurez toujours droit aux emblématiques scones accompagnés de crème et de confiture. Et si Belle-Maman aime les bulles, on peut choisir la formule + avec coupe de champagne.

Pour le goûter, c’est mieux que des BN

La traversée de Toa payoh pour l’ambiance HDB

On pourrait préférer le très célèbre Pinacle ou le Skyville@dawson Sam Sool a emmené Max, mais on aime le côté vintage et labyrinthique de Toa Payoh, l’une des premières villes satellitaires de Singapour. Alors, descendez à la station MRT Toa Payoh et explorez tous les coins de ce quartier circulaire où la Queen Mum est venue plusieurs fois… Profitez-en pour rejoindre les aunties et les uncles au hawker-centre et y manger un Rojak ou des Popiahs au 177 Toa Payoh Central.
Singapour Live vous recommande un tour dans le charmant Toa Payoh Town Park, très vivant tôt le matin (en travaux actuellement, il devrait rouvrir bientôt). De là, on peut prendre la passerelle qui enjambe le PIE et retrouver les rives de la Whampoa River et le quartier de Balestier qui offre un très beau tour d’horizon de l’architecture à Singapour.

Une expérience de la breeze and green architecture

Belle-Maman a souvent les yeux en l’air, elle est fascinée par ces buildings qui respirent… Elle aimerait traverser ces couches d’air, de vert et de béton dont le cabinet d’architectes Woha s’est fait le spécialiste. On peut lui montrer de près le Park Royal Collection Pickering, mais on peut aussi monter au 22e étage de la tour Oasia (downtown) et faire le tour de la réception de l’hôtel, ouverte aux 4 vents. Plus récent, le Pan Pacific Orchard Hotel qu’on aperçoit d’Orchard Road, derrière l’ambassade de Thaïlande, mérite aussi un stop… Entrez-y, prenez l’ascenseur pour le dernier étage et profitez de la trouée verte!

Pan Pacific Hotel ouvert et tout vert !

Un drink au Raffles

Belle-maman n’est pas contre un petit cocktail à l’ancienne. Offrez-lui le Long Bar du Raffles pour goûter au mythique « Singapore Sling », créé ici même en 1915 par le barman Ngiam Tong Boon. Elle va adorer le comptoir colonial, son mélange de gin, Grand Marnier, liqueur de cerise, bénédictine, ananas, citron vert, bitter, soda. Et elle s’amusera sans doute de son verre couleur rose bonbon. Vous en profiterez pour lui raconter que son cocktail a justement été imaginé à l’époque pour avoir une tête respectable de « jus de fruit » afin d’être discrètement servi aux dames interdites de boire de l’alcool en public. Pas de ça chez Belle-Maman. Aujourd’hui, elle boit et assume !
Toutes les infos ici.

Un bar qui vaut le coup d’oeil

Et si elle préfère un salon plus chic et confidentiel, toujours au Raffles, conduisez-la sans hésiter au légendaire Writer’s bar. Dans un décor à sa hauteur : canapés en cuirs, bibelots, romans, vieilles machines à écrire, bouteilles d’exception, lumière chaude, elle découvrira la gigantesque carte de cocktails en hommage aux écrivains qui sont passés ici (Somerset Maugham, Tudyard Kipling, Joseph Conrad…). Et pourra tester le « Million Dollar Cocktail », un autre classique du même Ngiam Tong Boon, à base de gin, agrémenté d’ananas, de Mancino rosso, de citron, de blanc d’œuf, de grenadine et de bitters aromatiques.
Attention l’entrée se fait sur réservation, pour un créneau de 2h max. Toutes les infos ici.

Et si Belle-Maman allait se faire cuire un œuf ?

C’est possible à Singapour, sans qu’elle n’y voie l’ombre d’une attaque. Allez au Sembawang Hot Spring Park et testez la egg cooking station en libre-service. Il suffit tout simplement que Belle-Maman y plonge ses œufs et qu’elle les en ressorte quelques minutes plus tard…Entre temps, elle aura profité d’un bain de pieds dans ces bassins en cascades qui proposent une eau brûlante, mais aux propriétés curatives.

Hot springs, les piscines
Hot springs, la egg station

Mais Belle-Maman a peut-être 15 ans dans sa tête. Dans ce cas, Sam qui a si bien accueilli Max à l’automne dernier se chargera de Mère-Grand, plus sympa que sa daronne et moins obsédée par le bac qui se profile…

LE SEJOUR DE MAX CONCOCTE PAR SAM A DECOUVRIR ICI.

LES SORTIES DU MOMENT A DECOUVIR ICI

Laisser un commentaire

Votre commentaire s'il vous plait!
Merci d'indiquer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.