Pour ceux qui s’apprêtent à passer quelques jours à Paris à l’occasion des fêtes de Noël, voilà nos conseils d’insiders : expos, shopping, spectacles, restaurants, livres on a pensé à tout. Et surtout Paris est toujours plein de surprises qui se renouvellent en permanence, alors n’hésitez pas!

C’est bien connu, se déplacer le nez en l’air dans les rues de la capitale alors qu’elle est déjà plus que blindée de touristes (ils vont revenir), que les nuits tombent à 15h (j’exagère à peine) et qu’il fait +4° dehors (ressenti -1) ne relève d’une partie de plaisir que si l’on sait où l’on va, qu’on ne risque pas de faire 1h de queue et qu’on a déjà anticipé l’étape d’après.

Les expos

Si traverser Paris sans avoir vu la dernière expo n’est pas envisageable, surtout réservez vos billets à l’avance. Voilà quelques conseils:

Le Grand Palais et le musée du Luxembourg

Le Grand Palais abrite 3 expositions majeures :

  • Miro jusqu’au 4 février. Magnifique voyage dans un monde imaginaire absolument envoutant. C’est beau, c’est simple et c’est également grandiose.

    Miro-Grand-palais
    Miro au grand Palais
  • Éblouissante Venise : tout est dans le détail. Un très joli voyage dans l’Europe du XVIII siècle avec ce qu’elle avait de plus raffiné. A voir plutôt la nuit (facile, il fait nuit tout le temps à Paris en cette saison), ce qui ajoute à la magie et retire de la cohue en théorie. Nocturne le mercredi jusqu’à 22h, 20h les autres soirs.
  •  Michael Jackson : on the wall  ou quand the king of pop devient objet d’art, sous l’oeil d’artistes contemporains (peintres, photographes, plasticiens…) de Yan Pei-ming à David LaChapelle ou Keith Haring. Michael Jackson encore, cette fois sous la plume de l’académicien Marc Lambron : Vie et mort de Michael Jackson retrace le parcours du chanteur, décode l’homme et ses tourments. Un regard passionné et passionnant !

Au Musée du Luxembourg, on se régalera de Mucha, frais et printanier, Mucha reste un artiste enchanteur.

Concernant ces 2 Musées, nous vous conseillons de prendre vos billets à l’avance ou d’acheter une carte Sésame. Elle existe en plusieurs formules. Grace à elle, vous ne ferez pas la queue et vous pourrez éventuellement retourner voir l’exposition plusieurs fois. Ces cartes sont généralement valables pour toute la saison, il s’agit d’un bon investissement pour ceux qui ont du mal à prévoir précisément leur emploi du temps.

Fondation Louis Vuitton

La Fondation Louis Vuitton présente une grandiose exposition Egon Schiele et une consacrée à Jean-Michel Basquiat deux artistes qui ont en commun d’être mort à 28 ans. On reste un peu sur sa faim concernant Egon Shiele. L’exposition est magnifique mais très noire et courte.

Egon Schiele à la fondation Louis Vuitton

En revanche pour ce qui est de Jean-Michel Basquiat, c’est une véritable symphonie sur 3 étages. Démonstration magistrale du talent de cet artiste. Tout le monde peut y trouver son compte à condition de bien regarder, écouter et lâcher prise.

Basquiat Fondation Louis Vuitton

Foncez, ça se termine le 14 janvier. Réservez vos entrées à l’avance.

Avec les enfants:

  • Klimt à l’atelier des lumières. Si vous ne l’avez pas vue cet été, l’expo se termine le 6 janvierUne exposition immersive dans l’oeuvre de Klimt. Les oeuvres sont projetées en musique sur les murs de l’ancienne fonderie: enchanteur.
LES AUTRES EXPOS

Beaucoup plus classique et moins fréquenté, la Dame à la licorne au Musée de Cluny. L’endroit a subi 3 ans de travaux et rouvre sur un spectacle formidable et une mise en scène 2.0 qui ne devrait pas laisser indifférents grands et petits.-28, rue de Mourard, dans le 5ème.

La Fondation Cartier pour l’Art Contemporain présente une exposition transversale sur les civilisations en voie de disparition « du Mexique à la Terre de Feu », pour tous ceux qui n’ont pas encore eu le temps de faire le tour de la Terre en s’arrêtant dans toutes les forêts primaires. Peu d’entre vous chers lecteurs, mais je tenais à vous la signaler.

A l’Orangerie une expo sur les Contes : on n’aime pas forcément Paula Rego mais tout un monde l’entoure onirique et poétique, très séduisant finalement.

Au Jeu de Paume, dans le jardin des Tuileries. Dorothea Lange, Politiques du visible. Photographe phare du XXe siècle, à coup sûr vous avez déjà vu sa photo iconique « Migrant mother » qui raconte la Grande Dépression et les travailleurs migrants des années 1930. L’exposition offre une plongée dans une Amérique minée par les troubles sociaux et les difficultés de la vie quotidienne. Ses portraits, notamment, offrent un esthétisme époustouflant.

Toujours magnifique également les périodes roses et bleues de Picasso au Musée d’Orsay. L’expo se termine le 6 janvier, prévoyez votre visite en réservant à l’avance sinon vous risquez des moments d’attente longs, particulièrement pendant les vacances scolaires.

Le shopping

Vous voulez absolument arriver avec le bon cadeau de Noël sous le sapin, voilà quelques moyens de ne pas passer pour des ringards du bout du monde :

Les cachemires de « from future » 54, rue de Rennes. De 2 à 10 fils et des prix minis compris entre 59 et 139€. Toutes couleurs et formes pour homme et femme. Certaines fashionistas préfèrent la qualité de la marque Kujten à prix doux également (nombreuses boutiques dans Paris)

cachemire 4 fils- 99 Euros-From Future

Visitez le nouveau magasin Diptyque de la rue de Passy dans le 16ème. Grand format.

Plus fun : Bobby second hand . De Zara à Sandro, Ralph Lauren… on est sûre de faire des bonnes affaires.-89 rue Réaumur dans le 2nd

Sézane pour son accueil avec madeleines et eau citronnée, larges banquettes pour se (re)poser et sa collection : prêt-à-porter, maroquinerie, chaussures. Un vif succès ! À noter, Sézane a ouvert une boutique solidaire (Demain) qui propose de soutenir des actions en matière d’éducation ou d’égalité des chances.- 1 rue Saint Fiacre, pour se promener du côté des grands boulevards. Pratique: commandez en ligne et vous faire livrer dans les magasins conciergerie.

Bash, allez jeter un coup d’œil dans leur stock, 10 rue du Jour, dans le quartier des Halles, derrière l’église Saint Eustache. Anciennes collections à prix très réduits et accueil sympa.

Et cette semaine ne manquez pas notre itinéraire « shopping dans le quartier de Passy »!

Les spectacles :

Le Fashion Freak Show de Jean-Paul Gaultier aux Folies Bergères jusqu’au 10 Mars.

affiche-fashion-freak-show-jpgaultier

Les Crapauds fous au théâtre des béliers parisiens, magnifique et tout public dès 10 ans.

Plaidoiries avec Richard Berry au théâtre Antoine, prolongé jusqu’au 30 décembre au Théâtre Libre Le Comedia

Les restaus :

Bien sûr si vous ne le connaissez pas encore, nous vous encourageons à aller faire un tour au Brach, décoré par Philippe Starck, cet ancien centre de tri du 16èm arrondissement a été transformé en hôtel 5 étoiles. Juste parfait pour rehausser l’image du quartier et apporter une note de modernité à ce coin de Paris bien vivant. Un café ou un brunch en début de journée, mais aussi un dîner en amoureux, toutes les formules sont possibles.- 1-7 rue Jean Richepin, 75116.

Branchées, quelques adresses plus abordables :

Le Bichat, cuisine Bio et maison, service en continu, un très joli credo : pour cette cantine populaire qui veut donner à tous accès à une cuisine bonne pour lui, pour celui qui la fait et pour la planète. 11 rue Bichat, 09 54 27 68 97

Yikou, le mariage de la France et d’une Chine rêvée : bouchées vapeur originales, 49 Rue de l’Aqueduc, 75010.-09 83 76 44 64

Le Myrha, cantine bio et vegan -70 rue Myrha dans le 18ème.- 09 73 21 78 43

Big mamma, l’expansion du groupe d’excellents restaurants italiens à prix raisonnables s’est poursuivie avec un immense espace proche de l’incubateur Station F: La Felicita (trattoria, hamburgers, bière, salades, tartares ceviche et une cafeteria ouverte 24/24, 7 jours sur 7 sur 4500m2). Pas de réservation mais on vous appelle lorsque votre table est prête!

Le Yaya, restaurant grec à St.Ouen distingué par le Gault & Millau en catégorie sur le pouce.

Les livres

Voici quelques heures de bonnes lectures ! Nous vous laissons gérer le dilemme : lire pendant les vacances, les rapporter dans les valises, les offrir à Sam Sool 😉

Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu ; Prix Goncourt 2018. Un écrivain subtil qui nous tient en haleine avec le passage à l’age adulte de deux adolescent dans une province en décrépitude. Actuel et intemporel.

Le Lambeau (Prix spécial du jury Renaudot et Prix Femina) de Philippe Lançon. Le récit de sa reconstruction physique et psychologique après avoir survécu à l’attentat meurtrier de Charlie Hebdo. Poignant et superbe.

Et aussi : La vraie vie d’Adeline Dieudonné vous occupera le temps d’un vol aller ou retour jusqu’à Paris… Un roman qui vous prend aux tripes et ne vous lâche qu’une fois le dernier chapitre avalé (a fait partie de la sélection du Goncourt 2018).

 

 

Bon séjour et rappelez-vous de ne pas parler de politique à table!

Sophie Merlin
Aurélie Nataf-Anne Aulnette
Caroline Combaz-Valerie Mahieddine

panorama-paris-ombre

 

Laisser un commentaire

Votre commentaire s'il vous plait!
Merci d'indiquer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.