Ça y est, vous avez maintenant le choix: garder ou pas vos poils! Singapour Live se préoccupe de votre beauté. Après un excellent article sur vos cheveux, voici l’article tant attendu sur vos poils.

En français, il y a un mot spécifique pour désigner les poils, là où l’anglais utilise le mot « hair » pour les poils et cheveux. Serions-nous, nous français, un peu particuliers dans notre relation à nos poils?

Commune de Poil dans la Nièvre

Le poil est chargé de significations, étant à la fois un symbole de virilité, de jeunesse et de pouvoir; mais une peau lisse reste associée à la beauté, surtout féminine.

Le poil est définitivement un sujet de genre et des points de vue féminins s’imposent. Je me souviens avoir vécu en Allemagne dans les années 90. Mes amies allemandes de l’époque étaient choquées que je m’épile. Pour elles, il s’agissait d’un assujettissement au regard masculin, qui ne s’appelait pas encore « male gaze » et qu’elles n’étaient pas du tout prêtes à accepter. Elles assumaient buissons sous les bras, dans la culotte et fourrure sur les jambes. Seule la moustache les dérangeait et elles la décoloraient.

Emily Ratajkowski

A quoi servent les poils ?

Les poils ont un rôle de protection face à la chaleur, au froid ou aux ultraviolets (comme les cheveux le font pour le crâne). Les sourcils et les cils servent de barrière aux poussières qui pourraient s’incruster dans l’œil. Les poils des narines et des oreilles arrêtent les poussières et préviennent l’organisme en cas de pénétration d’un insecte par exemple.

Au niveau des aisselles et des organes génitaux, les poils ont à la fois un rôle protecteur et une fonction de capteurs d’odeurs, pour retenir les odeurs sexuelles potentiellement chargées en phéromones. Les poils servent enfin à maintenir une hydratation suffisante de la peau grâce à la sécrétion de sébum des glandes sébacées et ont un rôle essentiel dans le toucher. Vous pouvez percevoir un contact physique par vos poils, avant même que l’épiderme ne soit stimulé.

Et quand il fait chaud ?

La chaleur stimule la pousse du poil. La hausse de température accélère la circulation sanguine qui alimente davantage les follicules pileux. L’exposition aux rayons UV augmente la production de kératine. Ceci est aussi valable pour les cheveux et les ongles. Cependant, si les poils poussent plus rapidement, ils sont aussi plus fins et moins denses pour s’adapter à la température extérieure. 

Clovis

Le poil, symbole de virilité et de pouvoir

En tant qu’attribut de la virilité, la barbe a été signe de pouvoir et d’autorité puisque pendant des siècles le pouvoir fut principalement masculin. Dans l’Égypte antique, les pharaons avaient déjà recours à des postiches et même la pharaonne Hatchepsout portait une longue barbiche pour les cérémonies. 
Clovis, premier roi franc chrétien est représenté avec une belle barbe. Charlemagne est baptisé l’empereur à la barbe fleurie. Le poil est aussi à la mode de Henri VIII d’Angleterre à François Ier, Charles Quint. Avec Henri III, la mode est à la moustache. Le côté obscur de la virilité et du pouvoir, ce sont bien sûr les grands prédateurs: Barbe Bleue, inspiré de Gilles de Rais qui abusait des enfants, et le pirate Barbe Noire.

Charlemagne

Le poil, signe de contestation et de rébellion

A partir de 1848, les contestataires et révolutionnaires sont le plus souvent barbus: le socialiste français Auguste Blanqui, le général italien Giuseppe Garibaldi, Karl Marx, Che Guevara, Fidel Castro.
Dans les années 60, le mouvement hippie prône liberté, retour à la nature et amour comme contestation de l’ordre établi avec, comme emblèmes de la génération hippie et du refus de participer à la guerre du Vietnam, la comédie musicale « Hair »et le film Easy Rider. Que de poils! Je pense que mes amies allemandes étaient dans la continuité de cette tendance nature et sans contraintes. Plus proches de nous, beaucoup de femmes ont fait du poil ou de l’épilation un moyen de communication. Une manière d’assumer leur féminité, leur nature, se rebeller, s’accepter… Des personnalités comme Julia Roberts, Emily Ratajkowski, Lady Gaga ou Madonna ont posé avec des aisselles poilues.

Julia Roberts

Et les hommes? Les métrosexuels désignent les hommes urbains, soucieux de leur apparence (amateurs de mode, beauté, déco…) et soignant leur condition physique, à l’image de David Beckham ou de Christiano Ronaldo. Puis, l’übersexuel a débarqué. Ce terme inventé par la publicitaire américaine Maria Salzman désigne les hommes qui choisissent, eux, d’afficher avec classe leur virilité, parfois avec une barbe de trois jours et des poils dépassant de la chemise. Côté personnalité, on les dit très confiants, mais ouverts aux autres et attachés à leur qualité de vie. George Clooney et Antonio Banderas sont alors vus comme des modèles du genre.

Des études montrent que les femmes sont plus attirées par des images d’hommes avec la fameuse barbe de trois jours que d’hommes glabres.


 

Georges Clooney

L’absence de poil, signe de beauté et de perfection

En Europe, les représentations des figures bénéfiques : anges, archange, elfes, déesses,  sont le plus souvent imberbes, l’absence de poil étant associé à la pureté, à la beauté, à la perfection. Dans l’art occidental, les poils féminins sont longtemps demeurés invisibles et demeurent encore aujourd’hui largement tabou, étant associés au désir sexuel et à l’animalité.
Dans l’Antiquité, le corps de la femme apparaît toujours parfaitement lisse et imberbe, idéalisé, à l’image de Vénus, déesse de l’amour. Au Moyen-âge, le corps est peu représenté dénudé, souvent glabre, la présence de poil renvoyant au danger de la chair. Avec la Renaissance, la femme nue, consciente de son pouvoir de séduction, devient un sujet à part entière mais le corps reste lisse, sans pilosité.

La naissance de Vénus – Alexandre Cabanel


Quelques tableaux se démarquent de cette norme esthétique et font scandale. La toile « Olympia » , suscite de vives réactions avec la présence d’une domestique noire, plus qu’à la vision de la pilosité sous les aisselles de la jeune femme allongée sur son lit.
L’origine du Monde, de Gustave Courbet , qui représente un sexe féminin réalisé avec naturalisme, est une commande exécutée pour la collection privée d’un diplomate turco-égyptien. Il n’est donc pas exposé au moment de sa réalisation et n’est visible qu’en 1995, avec son entrée au Musée d’Orsay. En 1917, autre scandale à la Galerie Berthe Weill contrainte à la fermeture à cause de l’exposition Modigliani. La galeriste qui demande des explications se voit répondre par le commissaire : « Ces nus, ils ont des poils! ».

Le Grand Nu – Amedeo Modigliani

C’est décidé, on enlève nos poils !

L’épilation est une technique qui retire le poil et sa base et qui s’oppose donc au rasage et à la crème dépilatoire.

Plusieurs méthodes sont possibles :

La cire chaude :

C’est une technique très efficace, privilégiée dans les instituts de beauté. En effet la chaleur permet d’ouvrir les pores et donc de retirer les poils avec une douleur minime. Le résultat dure jusqu’à 3 ou 4 semaines. L’application de la cire chaude demande un certain coup de main. En effet la cire est collante et il n’est pas toujours facile de l’étaler rapidement. Il faut en plus surveiller la température de la cire, ni trop chaude (au risque de se brûler), ni trop froide (elle perd de son efficacité).

En institut à Singapour, pour une épilation du maillot, bien distinguer le bikini ou G-string, qui va vous épiler le long de l’abricot… et le brazilian qui inclut l’épilation autour de la rosette…

La cire froide

Elle est le plus souvent placée sur des bandes prêtes à utiliser. Il faut réchauffer légèrement les bandes entre les mains, les poser sur la peau dans le sens du poil, puis l’arracher à rebrousse-poil. C’est très simple à utiliser, facile à emporter n’importe où. Pour être sûre du résultat, il faut des bandes de cire de qualité, sinon trop de poils restent en place après le retrait de la cire. L’inconvénient principal est que c’est une solution assez douloureuse, l’autre inconvénient est que le résultat n’est pas impeccable.

La pince à épiler

Elle ne convient que pour les retouches ou pour l’épilation des sourcils. C’est douloureux et cela demande de la patience et de la précision.

Le fil

Epilation au fil

L’épilation au fil permet une épilation ultra-précise puisqu’il est possible de saisir chaque poil individuellement pour l’arracher. Du coup, cette technique d’épilation est surtout conseillée pour enlever les poils sur de petites surfaces du visage. L’épilation au fil séduit pour son efficacité mais aussi pour son faible coût. A domicile, le seul matériel dont vous avez besoin est un fil à coudre, d’une longueur de 50 cm environ. L’épilation au fil est donc en outre une des techniques d’épilation les plus écologiques. Elle pourra être plus ou moins douloureuse selon votre sensibilité, et dépendra également de la dextérité de votre praticienne. Si vous souhaitez redessiner votre ligne de sourcils avec l’épilation au fil, il vous faudra laisser pousser vos poils plusieurs semaines, afin qu’ils soient suffisamment longs pour pouvoir être emprisonnés dans le fil. L’avantage à Singapour est que l’on trouve beaucoup de praticiennes et que le coût est très faible.

L’épilateur électrique

C’est une solution très prisée, car même si elle réclame une prise électrique, c’est très rapide et très facile. On a uniquement besoin son appareil, qui en plus retire les poils les plus courts facilement. C’est donc la solution pour une peau sans aucun poil en permanence. L’inconvénient est que cette technique peut favoriser les poils incarnés et que cela demande donc de prendre soin de sa peau pour éviter ce genre de problème. Autre défaut, c’est tout aussi douloureux que la cire froide. A privilégier pour les jambes, éventuellement les aisselles. Très douloureux sur le maillot.

Poils sur les jambes

Épilation à lumière pulsée ou IPL:

Il s’agit d’un épilateur utilisant la lumière pour détruire la racine du poil et le faire tomber. On parle également d’épilation longue durée. Dans un premier temps, il faut prévoir une séance par mois (pendant environ 8 mois), ensuite il suffit d’une séance tous les 4 à 6 mois pour entretenir le résultat. C’est une solution efficace, mais qui demande du temps. Son défaut est qu’elle fonctionne très peu sur les poils clairs et pas non plus sur les peaux noires. Enfin cette technique est contre-indiquée si vous êtes enceinte, diabétique, ou si vous prenez des médicaments photosensibilisants, des antibiotiques ou des anticoagulants.

Épilateur à lumière pulsée

Épilation laser :

Elle a longtemps été vue comme la seule solution durable, alors même qu’un entretien régulier est tout de même nécessaire. Elle est pratiquée en clinique par du personnel médical, et demande une utilisation minutieuse de l’appareil. Le laser va cibler la racine du poil et un rayon haute puissance va le détruire. Cela contribue à diminuer efficacement la pilosité. Cependant plusieurs inconvénients sont à déplorer: c’est cher et au bout de quelques années avec les changements hormonaux, il faut refaire des séances. De plus, pendant les deux semaines qui suivent, il est impossible de s’exposer au soleil. C’est cependant une méthode de moins en moins douloureuse car les appareils se perfectionnent et refroidissent la peau en même temps.

Quelle épilation dure le plus longtemps ?

Le rythme de repousse est sensiblement le même. En réalité, toutes les techniques ne retirent pas la même quantité de poils. Quand on cherche une solution sur le long terme, l’épilation à la lumière pulsée permet de ne s’épiler plus que tous les 4 à 6 mois environ. Mais pour cela il faut passer par presque un an d’utilisation régulière. La seconde solution est de ne s’épiler que toutes les 4 semaines environ, grâce à la cire chaude et à l’épilateur électrique. En effet, les deux attrapent une grande majorité des poils.

Quelle épilation pour les peaux sensibles ?

Les peaux les plus délicates ne vont pas apprécier l’épilation qui irrite l’épiderme. Pour cela il faut privilégier la cire chaude avec des produits sains pour la peau. L’épilation électrique peut également convenir si vous pensez à chouchouter votre peau le reste du temps. Dans tous les cas, une hydratation est indispensable après le soin.

Rasoir

Conclusion

Ne cherchez pas à faire comme votre meilleure amie. Elle n’a peut-être pas les poils de la même coloration que vous ni la même pilosité ou tout simplement pas la même taille de salle de bain ou pas la même approche écologique. Si vous êtes étourdie et que l’épilation ne vous vient à l’esprit qu’au moment d’attraper votre maillot de bain pour rejoindre vos amis à la piscine, alors il faut privilégier le rasoir. Et rien ne vous empêche de tester les différentes solutions et d’alterner en fonction du temps disponible et de l’envie du moment.

Barbier traditionnel

Nos adresses à Singapour :

Épilation :

Barbiers :

Marie-Hélène Mansard

Laisser un commentaire

Votre commentaire s'il vous plait!
Merci d'indiquer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.